lundi 23 mars 2009

Monsieur la souris

« Monsieur la souris. J’échange ma dent contre 20€. Merci. »

Le message est écrit sur une petite enveloppe contenant la dent de lait glissée sous l’oreiller. La souris généreuse a laissé un billet pour l’achat d’un DVD. Mon fils agé de 6 ans et 27 dents a fait le calcul de son pécule buccal : l’écran plasma devient accessible !
Il a aussi appris à mes dépens que l’argent vient en dormant.

Je ne sais d’où vient cette coutume, les explications de wikipédia se résument à une certitude : le mythe est antérieur à l’économie de marché. Mais quels sont les effets de cette tradition sur la construction du « moi » de mon gamin mien ? Je culpabilise en songeant que j’aurais du poser la question à Françoise Dolto où à défaut à Carlos son chanteur de fils, l’inoubliable interprète de« mon Tirlipon sur ton Chiwawa ». Comment Dolto s’est-elle comportée avec la première dent de son petit monstre ? Il doit bien y avoir une thèse sur le sujet non ?

Le rituel de la souris est-il bénéfique ou désastreux pour l’enfant ? Il contribue sans doute à lui faire prendre conscience de la « valeur » de son corps. Plus tard, en cas de besoin, il monnayera plus facilement le doublon d’un organe comme le font les petits africains désargentés. « Papa, combien tu crois que la souris me donnera pour un rein ou un œil ? » HORREUR !
Allons, cessons de regarder le mauvais coté des choses. Devenu célèbre, une mèche de cheveux du grand homme ou une rognure d’ongle vaudra de l’argent, un suaire « emprunté » s’envolera vers des sommets astronomiques…

- « Allo ? Je suis François-Xavier Laratiche de la Caisse-Ecureuil-Populaire. La directrice de l’école nous a mis au courant pour la dent de votre fils ! Je voulais vous présenter notre Plan Epargne Dents qui est un nouveau support très performant destiné à financer les études supérieur de votre enfant… » Je demande au pseudo François-Xavier des nouvelles du temps à Casablanca et lui dis que je n’attends rien de personne hors des bienfaits d’Allah….J’adore en effet, réveiller l’islam qui sommeille chez les opérateurs des call-center ! C’est mon péché mignon !

Cette fois le téléacteur n’apprécie pas trop, il dit être Shlomo de Tel Aviv ! On discute... De fil en aiguille, on cause de tout, de rien et du principal. Il me promet d’appeler le Hamas.

Merci Monsieur la souris !

1 commentaire:

JD a dit…

Après les stocks options et bonus pour les cadres "dirigeants tout droit vers la faillite" qui rendent jaloux le gigolo de Carla, les dents de lait à 20 €.... mais où va-t-on ? C'est criminel d'habituer un si petit enfant à être riche $$$$

Pourvu que le service "publique" ne lise pas ce commentaire car il mettra surement une croix sur ma promotion que j'attends d'avant Chirac